apprendre à lire pour tous | nicolesemeria@orange.fr
apprendre à lire pour tous

                                                                  Technique 

 

La méthode alphabétique (dite syllabique)  synthétique ,   c'est : 

            - 1 ) Apprendre  les correspondances entre lettres écrites et sons

                 - 2 ) Les associer pour obtenir des syllabes

                 - 3 ) Associer les syllabes pour accéder à l’oralisation et au sens des mots

                 - 4 ) Déchiffrer des mots pour accéder au sens des phrases et des textes.

 

                                                  ********

   -         1 ) Apprendre  les lettres/sons  (graphèmes-phonèmes) grâce aux dessins associés    

   

    

  ch

       

                   L’homme fait « ch…) pour obtenir le silence.

     Le « c » forme sa bouche, et sa main, index en l’air, autres doigts repliés, le « h ».

     Le dessin donne à la fois les lettres (graphème) et le son (phonème) du « ch » .

 

   -           2 ) Apprendre à associer ces lettres/sons (graphèmes)   (c’est le    b…a         ba)   

                 

          Exemples :  On connaît   les graphèmes   a       r      ch      on peut déchiffrer    char                       

                                                             On connaît   les graphèmes   r       ou     t        on peut déchiffrer    tou    trou     tour   rou   

                    et s'exercer à déchiffrer de plus en plus vite, puis instantanément, les syllabes : c'est l'automatisation                                                           

              Pour cela on travaille systématiquement, au tout début, avec des lettres mobiles puis des tableaux.

 Les premiers assemblages sont de forme : Consonne + Voyelle      

 

 a

o

i

é

e

p

   pa

po

pi

pe

                                  

 On ajoute des voyelles ou des consonnes       

 

 

l

r

l

r

p

a

pla

pra

pal

par

p

i

pli

pri

pil

pir
pupluprupulpur

  

 Certaines lettres articulent deux syllabes.

 Le « y » modifie le son de la dernière lettre de la syllabe qui précède et celui de la première lettre de la syllabe qui suit 

                 y   =   ii     "oya" prononcé "oi/ia"

 

oya

oyeu

oyé

oye

oyou

oyu

oyal

oyar

oyan

oyau

oyai

oyer

oyi

oyez

oyelle

oyon

oyè

oyen

 

            

-                 3 ) Déchiffrer de plus en plus facilement et de plus en plus vite les mots

                                                              pour cela il faut :

                 -   S’entraîner à déchiffrer les syllabes, à les garder en mémoire à court terme pour restituer le mot entier

                 -   S’habituer à ne pas dire les lettres muettes. Pour cela au début on écrit les lettres muettes en gris

                 -   Automatiser le déchiffrage des mots pour accéder directement à leur signification 

 

                                      Exemple : Mots à déchiffrer avec tous les graphèmes "ill" (prononcé "ie") :                                               

                        aill (a/ie)            ouill (ou/ie)               ill (i/ie)               euill (e/ie)            eill (ê/ie)         

      faillible            fouillais            réveillés           fouillis           baillant           rouillé          feuillage       

        bouillait           fouillons            mouillait           emmailloté           brillais           bouillie           caillou       

                   bâillait            embrouillait             brillons            mouillait            mouillé             brouillon

 

                4 ) L'automatisation du déchiffrage de mots  donne accès au sens des phrases lues          

                 

                 - L'enfant va s'approprier la structure grammaticale de base : sujet verbe complément     

                 -  Il va découvrir du vocabulaire   

                 -  La capacité à déchiffrer lui donnera accès à des connaissances nouvelles